Déséquilibres et pathologies, Hygiène de vie

Soulager les douleurs de l’endométriose grâce à la naturopathie

L’endométriose est une maladie chronique inflammatoire bénigne qui touche 1 femme sur 10 et provoque des symptômes variés. Pour soulager les douleurs, on propose en général aux personnes atteintes un traitement à base d’hormones, des anti-inflammatoires, une chirurgie ou même, pour les cas plus avancés, une ablation de l’utérus. Or la naturopathie peut être d’une grande aide pour soulager les douleurs et mieux vivre avec la maladie de façon naturelle et durable.

Cet article est co-rédigé avec Lilou Leriche, naturopathe spécialisée dans les troubles du cycle. Tu peux la retrouver sur son compte Instagram Rituels Naturo.

Qu’est-ce que l’endométriose ?

Un dysfonctionnement de l’endomètre ?

L’endométriose est une pathologie de l’appareil génital qui touche majoritairement les femmes. On sait très peu de choses sur ses origines, ce qui la provoque, les prédispositions. Son diagnostic est également long car elle provoque des symptômes qui varient d’un malade à l’autre, avec des intensités différentes. La recherche médicale a encore du pain sur la planche pour en percer les mystères.

schéma de l'appareil génital féminin montrant les zones où peuvent se retrouver les tissus endométriaux

L’OMS indique 3 hypothèses quant à l’origine de cette maladie. Elle pourrait être causée par :

  1. des cellules d’endomètre qui migreraient de la paroi utérine vers les trompes de fallope lors des règles, et coloniseraient d’autres organes.
  2. d’une métaplasie, c’est à dire la transformation d’un tissu en un autre. Il est possible que des cellules localisées hors de l’utérus se transforment en cellules semblables à de l’endomètre. Cela expliquerait également que l’on ait décelé de l’endométriose chez des hommes.
  3. de cellules souches qui se déplaceraient dans l’organisme via le réseau sanguin et lymphatique

Ces cellules s’inflamment selon les variations hormonales et provoquent des douleurs.

Elles peuvent se situer sur des organes proches de la région utérine comme les ovaires, le côlon, les intestins, l’urètre, la vessie, et dans certains cas, des lésions ont même été détectées jusqu’aux poumons ou même au cerveau.

Les symptômes de l’endométriose

Les douleurs se réveillent en général par périodes au cours du cycle : pendant les règles, pendant l’ovulation… mais parfois la personne souffre tout au long de son cycle…

Certaines personnes atteintes n’ont aucun symptôme. Pour d’autres, l’endométriose est un cauchemar et peut même conduire à la dépression.

  • douleurs au bas ventre lors des règles (dysménorrhée)
  • problèmes digestifs (diarrhées, constipation, ballonnements)
  • douleurs aux lombaires
  • fatigue chronique
  • douleurs pour uriner (dysurie)
  • douleurs musculaires dans les jambes
  • douleurs lors des rapports sexuels (dyspareunie)

L’endométriose provoque parfois l’infertilité, selon l’emplacement des lésions, mais ce n’est pas systématique.

Les solutions médicales pour soulager l’endométriose

À ce jour, aucun traitement n’a été trouvé pour guérir les personnes atteintes. Les médecins proposent 3 types de solutions :

  • des antalgiques pour soulager les douleurs au moment des crises
  • des hormones pour “endormir le cycle” et donc éviter le “réveil” des lésions et leur amplification. On dénombre cependant de plus en plus de cas de progression de la maladie malgré le traitement hormonal.
  • la chirurgie : une opération pour enlever les adhérences ou l’hystérectomie (l’ablation totale de l’utérus)

Mais tu t’en doutes à la lecture du titre de cet article, je veux te montrer que des moyens existent pour soulager ces symptômes de façon naturelle.

Qu’est-ce que la naturopathie ?

La naturopathie est une pratique thérapeutique reconnue par l’OMS qui la décrit comme “un ensemble de méthodes de soins visant à renforcer les défenses de l’organisme par des moyens considérés comme naturels et biologiques“.

Elle s’appuie sur des piliers fondamentaux pour améliorer le bien-être et maintenir l’équilibre (l’homéostasie) et éviter les dysfonctionnements (c’est une médecine dite préventive) :

  • l’alimentation
  • l’hydratation
  • la gestion du stress et la respiration
  • le mouvement
  • le sommeil

Le fondement de cette méthode de soin est de prendre en compte l’individu dans sa globalité, et pas seulement dans ses symptômes. La naturopathie cherche à traiter la cause d’un déséquilibre plutôt que sa manifestation.

Comment la naturopathie peut aider les personnes atteintes d’endométriose ?

La naturopathie est tout à fait en mesure de soulager les symptômes et douleurs liés à l’endométriose. Elle peut accompagner les personnes atteintes, qu’elles soient sous traitement hormonal ou qu’elles aient des cycles naturels.

Les actions de fond pour soulager les douleurs de l’endométriose

La naturopathie propose des moyens efficaces et durables pour soulager les douleurs, notamment en réduisant l’inflammation :

Mettre en place des nouvelles habitudes alimentaires

Adopter une alimentation équilibrée, variée et saine permet de revitaliser l’organisme.

Certains aliments dits “anti-inflammatoires” (comme le curcuma, les légumes à feuilles vertes, le citron,…) sont des alliés pour réduire les douleurs.

Limiter la consommation de viande (notamment rouge), les produits à base de gluten, le sucre et les laitages a également des effets.

Mais attention, il ne s’agit pas de suivre un régime strict qui génèrerait des frustrations et aurait l’effet inverse ! Chaque personne est unique, chaque endométriose aussi, et ce qui fonctionnera chez une personne ne fonctionnera pas forcément chez une autre. Pour certaines, c’est le sucre qui va accentuer les douleurs, pour d’autres ce sera le gluten… D’où l’importance de se faire accompagner par un professionnel pour adapter l’hygiène alimentaire à son cas particulier.

Travailler sur la gestion du stress

Le stress est notre pire ennemi santé ! Que l’on soit atteinte d’endométriose ou non. En nous faisant sécréter du cortisol en excès, il déséquilibre toute l’harmonie de notre métabolisme. Limiter les sources de stress permet de réduire l’inflammation et donc les douleurs. Ton naturopathe peut te préconiser des exercices de relaxation, de respiration, ou des plantes pour t’aider à te détendre.

Intégrer plus de mobilité des organes

Lorsque l’on souffre, on a tendance à se crisper, à se contracter. Dans le cas d’endométriose, c’est le petit bassin qui peut en pâtir, et tous les organes qu’il renferme : utérus, vessie, périnée, anus,…

Le ou la naturopathe te donne des conseils pour remettre de la mobilité et de la flexibilité dans ton bassin. Tu en ressentiras les bienfaits au niveau des douleurs menstruelles et lombaires, et de ta digestion. Il peut aussi t’orienter vers des professionnels tels que kinés, ostéopathes, ou professeurs de yoga.

Faire attention à ton environnement

Tu l’auras compris, l’endométriose évolue et réagit en fonction de tes hormones. Or, nous sommes tous les jours au contact de perturbateurs endocriniens (dans l’alimentation, les cosmétiques, l’air que l’on respire, nos appareils électroménagers, nos vêtements, nos meubles,…). Ton ou ta naturopathe t’aide à identifier les sources principales de perturbateurs endocriniens de ton quotidien pour limiter ton exposition et ses effets sur tes douleurs. Tu peux déjà regarder comment les éviter en lisant mon article à ce sujet.

Les solutions ponctuelles pour te soulager lors de crises d’endométriose

Dans la trousse à outils de ton naturopathe, il y a aussi plein d’astuces pour t’aider à soulager tes douleurs lors des crises. Il ou elle pourra par exemple te préconiser d’utiliser une bouillotte (le chaud décontracte et donc apaise les douleurs), des cataplasmes ou encore l’électrostimulation,…

Les plantes, sous forme d’infusions, de compléments alimentaires, ou d’huiles essentielles peuvent aussi t’aider à diminuer l’intensité de la douleur.

Qu’attends-tu pour faire appel à un naturopathe pour ton endométriose ?

Tu l’auras compris, le naturopathe va t’aider à mettre en place des nouvelles habitudes dans ton quotidien pour réduire l’inflammation et limiter tes souffrances de façon naturelle et durable. Ces actions viennent en complément de ton accompagnement médical et t’aideront à mieux vivre avec la maladie.

En plus, certaines mutuelles prennent en charge les consultations, renseigne-toi !

Lilou Leriche, qui m’a aidée à rédiger cet article, propose un premier rdv téléphonique gratuit de 30 minutes pour répondre à tes questions et voir si un suivi en naturopathie peut être adapté à ton cas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *